Ce à quoi nous invitent les ruines.

Le 21 Novembre 2018, 18h30, à La Bonne Fabrique – Le Sappey en Chartreuse
une soirée organisée dans le cadre du projet Batteries – opération artistique sur site militaro-naturel- association Strates, avec  Jérémy Damian et Aline Fayard
fly_bonnefabrique
Lors de cette soirée, nous partirons à la rencontre d’auteur.e.s qui, face à une vision alarmiste et désespérée d’un monde en plein effondrement, nous mettent face à une urgence. Urgence de sortir de nos catégories de pensées, afin de renouveler nos imaginaires. Urgence d’apprendre à observer, à cultiver un « art de l’attention », pour accéder à de nouveaux types de récits. Urgence de « fabuler ce qui nous intéresse », à se risquer dans des narrations et des cosmologies qui puissent accueillir des sensibilités, vitalités et agitations transversales. 
Nous arpenterons des textes de David Abram, Anna Tsing et Donna Haraway, pour composer, en leur compagnie, des « possibilités de vie dans les ruines du capitalisme ».
 
Un projet soutenu par le Conseil Départemental de l’Isère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :