Brouiller les pistes #2, le 9/07/2022.

Le samedi 9 Juillet 2022, 18h, Fort Saint-Eynard, Le Sappey-en-Chartreuse (38)

Crédit photo : Strates

Avec Sébastien Bouhana, Sandra Wieser et Aline Fayard
Partenaires : Le Département de l’Isère et La Bonne Fabrique (38)
Inscriptions à venir

Pour cette deuxième édition de Brouiller les pistes, il sera question de chutes, d’évoluer sur les pentes, d’instabilité des sols et d’acclimatation. Il s’agira de s’équiper en conséquence, d’escalader, de se faufiler, de prendre le temps de s’habituer, de distinguer, de s’entraider, de se porter, de rêver, de s’éclipser. Nous nous glisserons dans la nuit, laisserons l’obscurité et ses nuances nous envahir. Quelque part, dans les hauteurs nous festoierons avant de redescendre, transformé.e.s.

Prévoir : un pic-nique, une lampe frontale, de bonnes chaussures, de quoi se couvrir.

A Little Piece of Care : Exposition et Diffusion

Suite à une série de résidence en lien avec le projet A Little Piece of Care est née une installation mêlant danse et dessins autour de l’expression « Prendre soin », réalisée par Aline Fayard et Sandra Wieser.

Cette exposition sera visible :

Du 10 au 29 Juin 2022, Médiathèque d’Aubenas, coproduction : FORMAT (07)

Du 30 juillet au 4 septembre à Colmier-le-Bas (52) dans le cadre du festival HORIZONE.

Textes et partitions : Aline Fayard
Dessins: Sandra Wieser
Graphisme : Eléonore Jasseny
Coproduction : Les Ateliers du milieu – AFA (52), FORMAT (07), La Laverie (42), aevc le soutien de la Ville de Grenoble et du Département de l’Isère

L’exposition A Little Piece Of Care prolonge le dispositif chorégraphique du même nom, en proposant un cheminement visuel autour de l’expression « prendre soin ». Pensée comme une installation, elle propose d’habiter un espace et de traverser l’univers de A Little Piece Of Care : des textes, des mots, des points d’écoute, des références sur le « care » et des partitions à suivre !

Diffusion de la pièce

En lien avec cette exposition, nous jouerons le dispositif performatif A Little Piece of Care :

les 11, 28 et 29 Juin, Médiathèque d’Aubenas, FORMAT (07)

Le 31 juillet à la Forge de Colmier-le-Bas, festival HORIZONE, Les Ateliers du milieu – AFA, en partenariat avec Arts Vivants 52.

Projet Culture et Santé – Centre d’accueil de jour des Alpins.

Ce printemps, nous embarquons le dispositif A Little Piece of Care à l’accueil de jour des Alpins (Grenoble) pour 3 semaines.

Nous rencontrerons les usager.e.s de ce lieux, ainsi que leurs famille et l’équipe soignante pour continuer notre enquête sensible autour de l’expression « Prendre soin ».

Une ouverture publique est prévue le Vendredi 3 juin.

Pratique curieuse

Les jeudis 23/9, 21/10, 25/11, 09/12 de 10h à 13h (Grenoble – lieu à confirmer)

Écouter un texte en dansant… et inversement, ça donne quoi?
Une pratique curieuse est le nom du chapitre 7 du livre « Vivre avec le trouble » de Donna Haraway. Cela n’est pas anodin, car cette auteure influence notre travail depuis maintenant 2 ans. À travers cette pratique, nous vous proposons d’écouter ensemble des textes et de lier ces écoutes à une mise en mouvement individuelle et collective. Le choix des textes se fait au fur et à mesure selon les rencontres, curiosités, inspirations, recherches et travaux en cours de la compagnie.

Parfois le texte devient matière pour la danse, parfois la danse soutient l’écoute du texte, parfois c’est encore tout autre chose qui se trame.

L’écoute des textes est structurée par une partition commune inspirée d’une proposition élaborée par Emma Bigé, Defne Erdur, Asaf Bachrach, Joe Dumit, Ziva Jerman et Federica Fratagnoli. La structure en est empruntée à la Contemplative Dance Practice de Barbara Dilley.

Infos et inscriptions : associationstrates@gresille.org
Lieu : À confirmer.
Prix : libre + 5€ d’adhésion (annuelle) à l’association Strates.

A Little Piece of Care en vitrine cet automne…

Cet Automne, Le projet « A Little Piece of Care » se glisse dans des vitrines Stéphanoises et Grenobloises, grâce à l’invitation des compagnies R/Ô et Scalène.

Une belle occasion pour nous de reprendre cette forme de manière individuelle et collective dès le mois de Septembre, avant de nous lancer dans un projet d’édition du jeu associé au projet.

On vous livre donc dès à présent le calendrier de l’automne :

Vous prendrez bien « A Little Piece of Care »? Diffusion du dispositif, du 13 au 16 Septembre, au Magasin (St Etienne) dans le cadre du du projet « FAIRE (l’été) »

Résidence de reprise de la forme collective à la MDH Chorrier Berriat (Grenoble) : du 27 Septembre au 01 Octobre.

Vous prendrez bien a Little Piece of Care? Diffusion du dispositif (forme collective), les 15 et 16 Octobre, dans la vitrine du Vog (Fontaine), dans le cadre de Ouverture exceptionnelle.

Horaires et inscriptions : Pour le vendredi : ICI Pour le Samedi : ICI

Stage « Danser au risque du réel »

Dates : les 12 et 13 Juin 2021

Lieu : Le Repaire, 922 route de la Caillatière, 38620 Merlas.

Horaires : Samedi : 10h-18h, et dimanche 10h-17h.

Intervenantes : Aline Fayard et Sandra Wieser

Tarifs (hébergement et soupe du soir compris) : 120 € (normal) / 105 € (petit budget) / 135 € (tarif soutien)
+ 5 euros d’adhésion

Inscriptions : ici

Ce printemps, nous proposons un stage en résidentiel dans le Parc Naturel de la Chartreuse, au hameau de la Garonnière : Un cadre idéal pour partager, dans un aller-retour entre le studio et le dehors, nos matériaux de recherche actuels.

Nous voyagerons entre géologies, ossatures, animalités et végétations. Entre glaces, boues, et plumes. Camouflage et stratégies. Nous serons dans une joyeuse embrouille.

C’est à partir de textes, d’éléments visuels, de marches et d’observations d’animaux en extérieur que nous irons investir l’espace de la danse et de l’improvisation. Nous nous poserons la question de vivre en oiseaux, nous explorerons des démarches, des postures, des parades, des attitudes autres, qui appartiennent à d’autres mondes… Et comme nous aurons le temps d’aller et de revenir, de digérer et d’assimiler, de faire des tentatives, il est probable que peu à peu, nos attentions se transforment, nos corps muent, nos imaginaires se pollinisent, nos gestes fabriquent d’autres gestes…

Écouter couler (la forêt)

Pièce in situ – Tout Public – ENS Vielle Morte – Bourg-d’Oisans (38)

Création 2021 – Reprise le 18 Septembre 2022 dans le cadre des journées du patrimoine du Département de l’Isère.

Photo : Aline Fayard / Dessin : Sandra Wieser.

Une pièce chorégraphique pour un espace naturel sensible, 4 performeu.r.ses et un groupe de promeneu.r.se.s.

Sélection de photos de Simon Mauviard : ICI

Sélection de photos de Etienne Eymard Duvernay : ICI

Une Interview réalisée par le Département de l’Isère : ICI

Écouter couler (la forêt) se déroule sur le site de Vielle Morte, une zone humide, instable, foisonnante, grouillante, crépitante. Une zone où le sonneur à ventre jaune réussit à se reproduire, où la boue coule des falaises, où des chiens loups chantent, et où les usages n’en finissent pas de s’entremêler. Nous vous invitons à vous y rendre et à plonger avec nous dans les paysages de ce lieu et des glaciers lointains qui l’entourent.

Représentations le dimanche 18 Septembre 2022.

Horaires : 10h-12h et 15h-17h.

Durée : env. 2 heures.

Création : Aline Fayard et Sandra Wieser.

Avec Sébastien Bouhana, Michaël Brand, Aline Fayard et Sandra Wieser.

Création sonore : Sébastien Bouhana.

Masques : Sarah Fleurantin.

Regard extérieur : Christèle Carrier-Vernand.

Réservations indispensables auprès de l’Office de Tourisme de Bourg-d’Oisans : 04 76 80 03 25.

Prévoir des vêtements à manches longues, chaussettes, de bonnes chaussures, de l’eau et de l’anti-moustique.

Partenaires : Département de l’Isère (dans le cadre de la saison culturelle « l’appel de la fôret », 2021), la Ville de Grenoble, le Centre de Géologie de l’Oisans.

Tirage LPOC : s’entourer…

Depuis le début du confinement, suite à la suspension du projet sur les quartiers Alpins/Capuche de Grenoble, je tire régulièrement une carte du jeu crée avec mes complices du projet A Little Piece of Care. Ce rituel s’est imposé de lui même pour m’accompagner dans cette traversée. J’intègre ce tirage dans une pratique de yoga, de danse et de méditation, et laisse les mots entrer en résonance avec la situation que nous vivons actuellement. Un tirage comme point de départ à une partition qui me guide et oriente mon attention tout au long des jours qui suivent, et que j’ai a coeur de partager avec vous.

strates_alitllepieceofcare_entourer.jpg

Comment je peux aujourd’hui m’entourer?

Qu’est ce qui fait du chaud, du doux pour déposer ses fragilités, ses peurs, sa tristesse, ses questions? Comment laisser l’attention des autres venir former une couverture chaude et moelleuse qui m’enveloppe, me protège, amortie les coups, le froid, la raideur du monde.

Une Partition.

Fabriquer, avec ce que j’ai sous la main une enveloppe qui me soit douillette, confortable, source de chaleur de tendresse, de douceur. Dans laquelle je peux me réchauffer, Me réfugier. Me cacher. Me protéger.  Lâcher les tension. Pleurer. Me déposer.  Quels matériaux me font envie? Quelles couleurs? Quelles textures? Quelles lumières?

Imaginer que ces matières, ces textures, ces couleurs correspondent à l’entourage dont j’ai as besoin. La, maintenant. Convoquer les personnes qui sont là. malgré la distance, et dont la présence me fait du bien.

Me lover dans ce cocon moelleux. Dans cette enveloppe chaude et douce. Y trouver du confort. Du plaisir. Du ré-confort. Me laisser me réchauffer par elle. Me nourrir.

Toucher. Me laisser toucher par elle. Me laisser me réchauffer. Me reposer.

Partir de là pour commencer à bouger : peut être alors est ce le début d’une danse? Laisser la danse se déployer à partir de ce cocon douillet.

 

Tirage LPOC : Elargir…

Depuis le début du confinement, suite à la suspension du projet sur les quartiers Alpins/Capuche de Grenoble, je tire régulièrement une carte du jeu crée avec mes complices du projet A Little Piece of Care. Ce rituel s’est imposé de lui même pour m’accompagner dans cette traversée. J’intègre ce tirage dans une pratique de yoga, de danse et de méditation, et laisse les mots entrer en résonance avec la situation que nous vivons actuellement. Un tirage comme point de départ à une partition qui me guide et oriente mon attention tout au long des jours qui suivent, et que j’ai a cœur de partager avec vous.

La carte du jour :

strates_alittlepieceofcare_elargir.jpg

la partition qui l’accompagne :

Munissez vous de gants magiques que vous enfilez virtuellement.

Avec vos mains munies de ces gants, sans contact direct avec votre corps,

En brossant, l’espace devant vous,

venez ouvrir, élargir

votre front, votre visage, votre cou

la zone de vos clavicules

votre thorax / abdomen / bassin

Ouvrir. Créer de l’espace entre.

Élargir le regard. Élargir l’espace entre vos deux oreilles. Votre écoute.

Passer derrière. Le dos du crâne. La nuque. Le dos.

Bailler. Desserrer. Ouvrir les espaces du dedans.

Repérer les zones, endroits encore serrées, étroits, noués à l’intérieur.

Avec l’aide de vos gants magiques, venir desserrer, dénouer donner de l’espace. Du volume.

Bouger librement. Laisser le mouvement se glisser dans les interstices. Remplir cet espace crée. Continuer d’élargir. En mouvement. Volumes, articulations. . Laisser vous bouger.

 

Tirage LPOC : S’en remettre à autrui…

Depuis le début du confinement, suite à la suspension du projet sur les quartiers Alpins/Capuche de Grenoble, je tire régulièrement une carte du jeu crée avec mes complices du projet A Little Piece of Care. Ce rituel s’est imposé de lui même pour m’accompagner dans cette traversée. J’intègre ce tirage dans une pratique de yoga, de danse et de méditation, et laisse les mots entrer en résonance avec la situation que nous vivons actuellement. Un tirage comme point de départ à une partition qui me guide et oriente mon attention tout au long des jours qui suivent, et que j’ai a coeur de partager avec vous.

La carte du jour :

Strates_alittlepieceofcare_senremettreaautrui.jpgLâcher les résistances

M’abandonner dans les bras de….

Acceptation. Confiance.

Rendre les armes. Me laisser guider. Désarmée.

Accepter de ne pas savoir.

Déléguer ma responsabilité. Consciemment.

Confier : ma santé, ma destinée, ma capacité de décision.

Abdiquer.

Reconnaître mes limites. ET reconnaître en autrui la capacité de me guider.

M’abandonner à l’autre. Lui faire confiance. Une confiance presque aveugle alors que je ne suis pas ou plus en capacité de voir.

M’alléger de certaines responsabilités. Déposer un poid trop lourd à porter.

Soulager cette part de moi que n’en peut plus de porter, de lutter. De répondre. D’agir.

Me laisser porter. Je suis moins lourde pour l’autre si je me laisse porter.